A propos

Créer une maison d’édition, mais pourquoi faire quand tant de livres sont édités chaque année ?
Pour éditer tout simplement ! Quand la vie te fait connaître et apprécier toutes les ressources autour de toi, c’est un processus normal qui s’impose au fil du temps. Et le temps est venu.
Des rencontres en famille, au travail, au bistrot, chez des amis ou totalement fortuites et tu t’aperçois qu’untel écrit pour lui, tout seul et sans lecteur ; qu’un autre crayonne sans arrêt et sans y croire ; que le buveur de café allongé court le cachet et, qu’en attendant la gloire, il s’exprime sur Internet ; que l’illustrateur n’a que peu de boulot et qu’il gâche son talent pour des publications alimentaires ; que l’imprimeur rêve d’autre choses que publications institutionnelles et que toi aussi… alors le principal est fait !
Tous ces gens, tu n’as n’a plus qu’à les faire se rencontrer, à t’entourer et à passer du côté des faiseurs parce que tu es amusé par des écritures distrayantes et que ça ne te suffit plus. Tu es prêt à donner une impulsion à ceux que tu connais et qui ne feront jamais la démarche d’aller voir un éditeur, et tu penses qu’il est urgent de pérenniser des œuvres destinées à l’oubli.
Tu es prêt à convaincre, à faire exister ensemble des gens qui n’existeraient pas tout seuls, à faire plaisir en prenant du plaisir. De l’égoïsme à l’altruisme, tout ça va être sérieux sans se prendre au sérieux. Et que tous les manipulateurs de sens, les tritureurs de mots, les jongleurs d’idées et les iconoclastes que tu connais vont former, en les entraînant, un barnum littéraire dont les Éditions du Karrefour seront le Monsieur Loyal.
Les livres vont exister et avec eux des espaces de liberté, de poésie, de drôlerie et de curiosité avec un clin d’œil modeste aux Editions du Carrefour qui, en leur temps jusqu’en 1943, ont édité Max Ernst, Henri Michaux et Georges Ribemont-Dessaignes. Carrefour pour des rencontres, pour des chemins qui se croisent, pour l’ouverture vers l’aventure, mais avec un K pour souligner que la maison va éditer de drôles de cas… Et tous ensemble, éditeurs, auteurs et lecteurs, poussés par l’envie, on franchira le pas vers l’inconnu. On sortira de chez nous pour aller chez vous ! »